Actualités
04
02
2016

Le Fit’ Ballet, de la danse classique pour se muscler

Par Escure 0

TEST – Le Fit’ Ballet, c’est le cours idéal pour celles qui cherchent à se muscler tout en gagnant un port de tête altier, et/ou pour celles qui souhaitent renouer avec leur passé de danse classique. Explications.

Formée au classique depuis son plus jeune âge dans l’école de danse de sa mère, la belleOctavie Escure a ensuite intégré un ballet de Genève puis de San Francisco où elle a rencontré le chanteur des BabyShambles. Maintenant, quand elle ne se prépare pas à accompagner Pete Doherty sur ses tournées, cette dernière donne des cours de Fit’ Ballet à l’Eléphant Paname le dimanche et le lundi soir. Cela place d’emblée le niveau de légitimité de la prof. Et si jamais on en doute, il suffit de prendre un cours de Fit’ Ballet avec elle pour le constater.

Octavie prend les cours qu’elle donne et ainsi nous montre l’exemple. Pour certains exercices, c’est carrément bluffant. Par exemple lorsque nous sommes allongées sur le ventre et qu’elle nous demande de maintenir le buste droit, bras tendus sur les côtés, juste à la force des abdos, du dos et des fesses. Nous, commun de mortels, ne décollons du sol que de quelques centimètres. Octavie, elle, tient droite, sans faire d’effort. Sans même parler des grands écarts qu’elle fait comme des battements de cils.

Le corps sollicité

Cela confirme un premier point: oui, on travaille les muscles. De tout le corps. Beaucoup. Croyez-moi, l’aspect fitness est au rendez-vous. On est assez rapidement mises dans le bain d’ailleurs avec l’échauffement où l’on enchaîne les dégagés et autres battements de jambes avec la jambe en «attitude» ou tendue a un rythme bien soutenu pour engager le cardio. On commence alors à transpirer et ça tire aussi très vite dans les muscles des épaules notamment, qui travaillent dur pour maintenir les bras en de jolies postures de danseuse, en couronne par exemple. Je reconnais, quand ça tire trop dans mes muscles, je fais une pause pour prendre des photos.

«L’idée est née de l’envie de mes amies qui n’avaient jamais fait de classique d’y être initiées, ça leur a plu, elle ont emmené des copines, qui ont emmené des copines», raconte Octavie. Depuis, face au succès de son cours, la salle du lundi se fait trop petite pour toutes les filles qui viennent entre copines se tonifier et allonger leurs corps. Le dimanche le studio est spacieux et on peut travailler nos écarts sans se gêner. Octavie nous rassure en nous disant qu’avec une pratique régulière, on finit par y arriver et même plus vite que l’on pense, «le corps est un peu comme un élastique pour cheveux, à force de les attacher, il se détend».

Ca donne de l’espoir, surtout quand on voit les habituées prendre la pose sans difficulté, on se dit qu’il s’agit d’être patiente et de bien respirer en attendant de pouvoir un jour ne plus tenir le poids de nos corps sur nos bras. En tout cas l’instant écart n’est pas désagréable, il ne dure pas trop longtemps et notez que ça fait une pause de détente entre deux exercices qui travaillent à la fois la souplesse, les muscles, sans oublier la grâce. Quelques fois durant la séance elle nous le rappelle, «gracieuses les filles» ou bien «le sourire mesdemoiselles». En fin de séance, on s’est tellement amusées et sculptées – particulièrement les jambes et les fesses – qu’on applaudit Octavie!

Fit’Ballet le dimanche 18h et le lundi 19h à Elephant Paname, 15€.

 

Voir l’article sur www.20minutes.fr

[mk_padding_divider size=”30″]

auteur Escure

Commentaire
0

Laisser un commentaire

Translate »